Coupe du monde FIFA 2022: voici ce qu’on en sait à ce jour

La 22ème édition de la coupe du monde FIFA aura lieu du 21 novembre au 18 décembre 2022 au Qatar. La plus prestigieuse compétition de football s’achèvera le jour de la fête nationale du Qatar et en pleine période de fêtes de fins d’années. Habituellement organisée au cours des mois de juin-juillet, le choix de la période novembre-décembre est principalement lié au climat rude que connaît le pays en juin. Que faut-il donc savoir des préparatifs et enjeux de ce tournoi?

La polémique autour du calendrier de la compétition

En juin, la température au Qatar tourne autour de 50 °C avec un taux d’humidité avoisinant les 80 %. Dans ces conditions, il est quasiment impossible d’organiser la compétition.

Malgré de nombreuses propositions de solutions comme par exemple la création de nuages artificiels ou la climatisation des stades, il serait compliqué de tenir le tournoi avec ces conditions.

Réunis le 19 mars 2015 au siège de l’organisation, le comité exécutif de la FIFA a finalement décidé que la finale de la coupe du monde 2022 se tiendrait le dimanche 18 décembre 2022. Cette date arrive donc une semaine avant Noel.

La période novembre-décembre a donc été préférée, de quoi susciter de vives critiques de la part du monde sportif.

Des infrastructures révolutionnaires en passe d’être achevées

Du point de vue des infrastructures sportives, touristiques et routières, il faut noter que les qataris ont mis la barre très haut. A commencer par le stade Hamad de Doha qui abritera les cérémonies d’ouverture et de clôture. Ce véritable joyau infrastructurel vous laissera bouche bée. Ce stade est entièrement climatisé et doté d’une vingtaine d’ascenseurs et d’un parking pouvant contenir environ 600 véhicules. Tout le stade est relié à un système routier impressionnant composé d’échangeurs ultra modernes.  A cette enceinte sportive, s’ajoutent les autres stades en finition et tout aussi impressionnants comme ceux d’Assad, d’Al Gharrafa, d’Al Ahly et bien d’autres. Les hôtels, restaurants et sites touristiques connaissent également un véritable progrès et un relooking de haute volée. De quoi donner un avant-goût de la belle fête footballistique qui se tiendra dans ce pays.

La situation des ouvriers et le contexte du Covid-19

Comme partout dans le monde,  le Covid-19 fait également des ravages au Qatar, ralentissant ainsi l’évolution des travaux. Malheureusement, cette pandémie ne fait pas que ralentir les travaux. De nombreux travailleurs étrangers meurent sur le chantier parce-que les mesures sanitaires ne sont aucunement respectées par le gouvernement qatari. Malgré les multiples appels à l’ordre des organisations internationales comme l’OMS, les travailleurs étrangers travaillent sans la moindre mesure barrière. Ils sont réfugiés dans des camps surpeuplés, s’exposant ainsi aux risques de contagion.

De plus, de nombreux ouvriers ne sont pas payés. Ils sont obligés de manifester avant d’avoir gain de cause. De plus, on dénombre de nombreux morts dans le rang de ces ouvriers. Les chiffres officiels du Qatar font état de 37 morts alors que le journal The Guardian quant à lui affirme qu’il y a eu environ 6750 travailleurs morts depuis 2010.